Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Flore des Terres du Milieu’ Category

menelluin

menelluin

Menelluin ou le bleuet fleurit entre mai et juillet. On le retrouve souvent dans les champs de céréales et fut depuis longtemps prisé pour son bleu profond. Les elfes l’on nommé Menelluin, bleu du ciel. Le bleuet fut choisi comme emblème pour Idril Celebrindal, la mère d’Eärendil. On y lisait « Menelluin Írildeo Ondolindello» (bleuet d’Idril de Gondolin). Cet emblème a été emmené et conservé en Numénor où il fut source d’inspiration des motifs numénoréens. Il fut ensuite ramené en Gondor par Elendil.

idril

Le bleuet est aussi utilisé pour calmer les irritations des yeux ou de la peau. Certaines cuisinières créatives s’en servent dans des desserts.

Read Full Post »

jourbarbe

Je profite de l’arrivée du printemps et du soleil pour rouvrir l’herbier des Terres du Milieu. Continuons donc notre voyage dans le jardin d’Arda, l’Ithilien.

Dans ses vallées chaudes, abritées par l’Ephel Duath à l’est et l’Emyn Muil au nord, baignées par la brise méridionale, l’Ithilien accueille de nombreuse plantes et pami elles arrêtons nous sur la Joubarde.

Les joubardes (il en existe plus de 4000 variétés) vient de Jovi barba, la barbe de Jupiter certainement à cause de sa relation avec la foudre (les romains pensaient qu’elle l’éloignait). Ses feuilles évoquent l’artichaut et ses fleurs qui s’épanouissent en été sont rouges, roses ou jaunes selon les espèces. Elles sont très résistantes et sont très facilement cultivables car elles ne nécessitent quasiment aucun soin.
Les joubardes sont cultivées depuis l’Antiquité et possèdent de nombreuses vertus dont celle d’éloinger la foudre pour les romains, les mauvais esprits de la maison pour les Scandinaves, on en trouvait sur les toits et sur nombres d’églises et cathédrales gothiques sculptées de fleurs de pierres.
Ses feuilles servaient à soigner les blessures mais aussi comme aphrodisiaque.

«Les grottes  et les murs rocheux étaient déjà étoilés de saxifrage et de joubarbe. Des primeroles et des anémones s’éveillaient dans les fourés d’aveliniers : et l’asphodèle et les lis en grand nombre dodelinaient de leur tête à demi ouverte dans l’herbe : une herbe verte et épaisse à côtés des mares où les ruisseaux dégoulinants suspendaient dans les creux frais leur course vers l’Anduin»

Le Seigneur des Anneaux –  Livre IV chap 3

Read Full Post »

 

La sauge (ou salvia venant de Salvare en latin pour sauver) se décline en de très nombreuses espèces. Certaines possèdent des vertus médicinales et furent considérées comme une panacée. Toutes les civilisation l’ont utilisée, des Chinois au Amérindiens en Passant par les Grecs, les Romains ou les Egyptiens. Elle possède en effet de nombreuses qualités : bactéricide, antiseptique, antispasmodique…
Commune dans les prairies, elle fleuri entre juin et Aout. Très parfumée, elle est souvent utilisée dans les plats.
A ce sujet, elle fait parti des ingrédients pour la recette du lapin que Sam cuisine en Ithilien, le jardin du Gondor,  lors de son voyage avec Frodon accompagné de Gollum.

« … des sauges de divers sortes montraient des fleurs bleues, rouges ou vert pâle…. »
« Quelques feuilles de laurier, du thym et de la sauge feront l’affaire – avant que l’eau ne bouille- dit Sam
– Non! répondit Gollum. Sméagol n’est pas content. Et Sméagol n’aime pas les feuilles malodorantes… »

Le Seigneur des Anneaux, livre IV, chap 4

Read Full Post »

 

L’aubépine est un arbuste épineux surnommée l’épine blanche. Elle se caractérise par des fruits rouges charnus contenant des pépins et des fleurs blanches. L’aubépine est prisée par les guérisseurs pour les vertus bénéfiques sur le coeur et les artères de ses feuilles et fleurs. Mais attention à ne pas mélanger les deux, chacune ayant un effet différent et non compatible.
Certains peuples bénissent les mariages sous son ombre pour favoriser la fertilité, ils utilisent aussi ses branches pour en faire des berceaux afin de protéger l’enfant de la maladie et autres influences néfastes.

 « … Après avoir parcouru un ou deux milles vers l’ouest, ils arrivèrent à un vallon. Il s’ouvrait vers le sud, appuyé sur la pente du rond Dol Baran, dernière colline de chaînes du nord, à la base verdoyante et couronnée de brandes….. Ils allumèrent un feu dans un creux, parmi les racines d’une aubépine rameuse, aussi grande qu’un arbre, tordue par les ans, mais aux branches encore vigoureuses. Des bourgeons gonflaient l’extrémité de chaque ramille. »

Le seigneur de anneaux – Ch 11 Livre 3

Read Full Post »

Le houx est un arbuste à feuilles persistantes qui se développe en buisson. Ses feuilles ont un bord ondulé et épineux d’un vert profond et brillant. Ses fruits sont de petites boules rouges qui murissent en fin d’été et sont toxiques. Mais certains soigneurs se servaient autrefois du houx pour des cataplasmes en broyant les feuilles.

Le houx a donné son nom à la Houssaye appelée avant ça l’Eregion (Erek = épines en Sindarin) dont il est le symbole et le vestige des jours heureux quand elle était peuplée d’elfes.

(Gandalf) «… Il faut qu’un pays soit soumis a beaucoup de mal avant d’oublier entièrement les elfes quand ils y ont demeuré autrefois.
– C’est bien vrai, dit Legolas. Mais ceux de cette terre étaient d’une race différente de nous autres, elfes des bois, et les arbres et l’herbe ne se souviennent plus d’eux. Mais j’entends les pierres les pleurer : « profondément ils nous ont creusées, bellement ils nous ont travaillées, hautement ils nous ont dressées; mais ils sont partis. Il y a longtemps qu’ils sont partis chercher les Havres ».
Ce matin là, ils allumèrent un feu dans un creux profond, voilé de grands buissons de houx, et leur petit déjeuner-souper fut plus gai qu’il n’avait jamais été depuis leur départ. 

le seigneur des anneaux Livre 2 ch 3

Read Full Post »

La lobelia est une fleur d’environ un mètre ornée de fleurs rouges, bien qu’on puisse en trouver avec d’autres teintes. Sa fleur d’un rouge profond possède 5 lobes et ses feuilles sont longues. La lobelie est connue surtout des hobbits en tant qu’herbe à pipe, la douce lobelia.  Mais certains soigneurs en font bouillir les racines pour les problèmes intestinaux ou encore le rhume. Elle possède néanmoins une certaine toxicité.

Lobelia Sacquet de Besace, grande amatrice des cuillères en argent de Bilbon, doit son nom à la culture de cette herbe à pipe par sa famille. Cette variété, qui déclenche les rêves aussi, est particulièrement appréciée de Saroumane.

Read Full Post »

La chapelière appelée aussi  «Poirebeurée» (1) ou encore Grand Petasite se trouve souvent en forêt, près des ruisseaux ou rivières. Elle préfère en effet les terrains ombragés et humides.
Elle est connue surtout pour l’utilisation des ses larges feuilles rondes dont on se sert pour envelopper le beurre. Mais certains érudits et soigneurs connaissent aussi ses propriétés curatives notamment pour les maux de têtes, toux, les plaies et mêmes les fièvres diverses.
Elle fleurie au début du printemps avant que n’apparaissent les feuilles. Ses fleurs roses pales se regroupent sur une longue tige. Ses feuilles sont très robustes et grandes d’où leur utilisation commune.

(1) Prosper Poirebeurée en anglais Barliman Butterbur. Butterbur est le nom de la chapelière en anglais.

Read Full Post »

L’herbe à pipe du «vieux Tobie» est l’une des nombreuses variétés d’herbes à pipe cultivées et appréciées par les Hobbits.
Cette variété est l’une des première à avoir fait son apparition en Comté. Mais l’herbe à pipe vient du Gondor où elle pousse à l’état sauvage, sous une latitude plus chaude que celle de la Comté. Les Dunedain l’utilisaient et l’appelait Galenas douce. Son origine est certainement Numenoréenne, et fut implantée par le numénoréens avec d’autres plantes médicinales sur les Terres du Milieu.
Comment celle ci est arrivée en Comté ? Nul ne le sait, peut être via des voyageurs sur le Chemin Vert qui au croisement avec de la Grande Route de l’Est passe par Bree.
Tobold Sonnecor fut l’un des pionniers de la culture de l’herbe à pipe et de son utilisation dans des pipes dans la bourgade de Longoulet des quartiers sud de la Comté. Il garda le secret de son origine, fier certainement de sa trouvaille.
La variété «vieux tobie» a été nommée ainsi en mémoire de ce pionnier en culture d’herbe à pipe.
Même si peu sont habitués à fumer hors de la Comté et de Bree, les amateurs d’herbes à pipe savent que la meilleure est celle provenant des trois plus grandes variétés des quartiers sud de la Comté.

Gandalf en fut aussi l’un de plus grand ambassadeur. Il aimait l’art de fumer et répondit un jour à Saroumane qui le raillait sur cette habitude :
«la fumée qu’on exhale vous éclaircit l’esprit et en chasse les ombres. De toute manière cela donne de la patience, et permet d’écouter sans colère les choses fausses. Mais ce n’est pas un de mes jouets. C’est l’art du Petit Peuple, là-bas à l’ouest : un petit peuple joyeux et valeureux, même s’il ne pèse pas lourd dans votre haute politique » (Contes et légendes inachevées – Troisième âge – La quête de l’anneau)

Read Full Post »

Primeroles (ou encore primevères) est un ancien nom utilisé pour des fleurs à floraison précoce. Elles fleurissent vers la fin de l’hiver et jusqu’à la fin du printemps. Il en existe de différentes sortes, certaines possèdent des fleurs retombantes se présentant en ombelles en haut d’une longue tige, d’autres moins hautes forment des petits bouquets.

On les retrouve partout en Terre du Milieu et elles égayent souvent les jardins de la Comté ou les tables en Ithilien dès qu’elles apparaissent en signe avant coureur des beaux jours.

«Des primeroles et des anémones s’éveillaient dans les fourrés d’aveliniers : et l’asphodèle et les lis en grand nombre dodelinaient de la tête à demi ouverte dans l’herbe : une herbe verte et épaisse à côté des mares où les ruisseaux dégoulinants suspendaient dans les creux frais leur course vers l’Anduin»
Le seigneur des Anneaux – Livre IV – chap 4

Read Full Post »

La bruyère est un arbuste qui se développe le plus souvent sur les tourbières et dans les landes. On le reconnait grâce à ses fleurs roses et violettes qui tombent en forme de cloche.
La bruyère est commune dans les Terres du Milieu,  on en trouve à Bree, où « pieddebruyère » est d’ailleurs un nom de famille, et jusqu’à Imladris, à l’est. Elle croît aussi librement beaucoup plus loin au sud, en Ithilien.

 

«Que les chants commencent ! Chantons en coeur
Le soleil, les étoiles, la lune et la brume, la pluie et le temps nuageux,
La lumière sur la feuille qui bourgeonne, la rosée sur la plume,
Le vent sur la colline découverte, les cloches sur la bruyère
Les roseaux près de l’étangs ombreux, les lys sur l’eau :
Le vieux Tom Bombadil et la fille de la Rivière.»
Chant de salutation de Baie d’Or. Le seigneur des anneaux – I la communauté de l’anneau – chap 6 La vieille forêt.

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :