Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Chansons’ Category

Chanteuse et conteuse dans les contrées d’Estel, je suis souvent abordée par des personnes désirant s’initier à cet art. Les discussions qui suivent, sont souvent longues avant qu’ils ne maîtrisent les bases pour s’y adonner. Aussi vais je sur ce sujet dévoiler l’utilisation de deux plugins lotro, Songbook et Lyrical, afin que chacun puisse s’en servir pour déclamer poèmes et chants ou organiser un concert.

SONGBOOK, est un plugins qui permet de choisir un morceau dans sa bibliothèque, en navigant dans des dossiers. On peut donc classer ses partitions dans différents dossiers le tout placé dans le dossier music dans Documents>lotro>music. (si vous n’avez pas de dossier music il faut le créer)
Songbook permet aussi de choisir une partition dans  les morceaux contenant plusieurs instruments et de lancer la lecture synchro en attendant le top départ du chef d’orchestre. la flèche simple lance la lecture, la flèche avec un trait à droite, lance la lecture synchro…
Pour installer songbook, dezipper le dans votre dossier plugins (à créer aussi dans votre dossier lotro si jamais il n’y est pas). Ceci va vous créer un dossier nommé Chiran dans lequel il y aura tout les fichiers notamment un ce nommant songbook.hta qui est un fichier à exécuter pour reconstruire sa bibliothèque. A chaque fois que vous ajoutez des musiques, des dossiers, changez de noms, il faut relancer cet exécutable pour reconstruire la bibliothèque.
Autre point à connaitre, de temps à autres, songbook ne se lance pas, à cause d’une corruption de fichier. Dans ce cas il faut aller dans le dossier pluginsdata>nom>allserveurs et chercher le fichier songbookdata. Une fois trouvé, jetez le. Ensuite relancer l’exécutable (Songbook.html dans le dossier plugins>chiran) pour reconstruire la bibliothèque.
Ce fichier songbookdata est un fichier créé automatiquement lors de la reconstruction de la bibliothèque ou lors d’une modif de songbook dans le jeu (paramètres, instru posés sur l’interface). A ce sujet, je ne recommande pas de mettre vos instrument dans les petites places réservées à cet effet dans l’interface songbook. C’est souvent cela qui pose problème ensuite lors d’un lancement de songbook.
Concernant les paramètres (petit boutons en bas de l’interface) vous pouvez cocher voir toutes les partitions afin de choisir la partition dans les morceaux aux multiples instruments.
Pour ouvrir songbook dans le jeu, il suffit de le charger via plugins dans l’interface de choix de perso ou dans le jeu via menu>gestion des plugins. Dés lors vous verrez (ou pas car le bouton est très discret et transparent) un bouton bleu avec une note apparaitre (souvent vers le haut à droite de votre écran). Bougez votre cam vers le ciel si vous avez des difficultés à le repérer ou regardez si des éléments de votre interface ne sont pas dessus.

LYRICAL, est un autre plugins qui permet de lancer des phrases textes. Il peut servir pour chanter ou déclamer un poème, faire une déclaration mais aussi pour lancer des emotes, macros comme par exemple  /e fait un signe discret à ;cible  qui se traduira sur le chat par « nom fait un signe discret à nom2 »
Pour l’installer, comme pour songbook, dezipper le dans votre dossier plugins. Activez le dans votre interface de perso ou en jeu. Là vous pourrez copier coller un texte ou écrire directement dans l’interface. Pour ce faire cliquez sur new (ou edit pour modifier un texte existant) et copiez ou ecrivez votre texte. Vous pouvez lui donner un titre dans la case « title » et un classement (comme une sorte de dossier) dans folder en créant un nom à cet effet que vous donnerez à chaque morceaux que vous désirez classer dedans.
Ensuite pour lancer les phrase il suffit de cliquer sur la 1ere ligne et cliquer sur le bouton en bas. Le texte lancé il passera automatiquement à la ligne suivante attendant que vous cliquiez pour être diffusé et ainsi de suite.
Comme pour songbook il arrive au plugin d’être corrompu. Mais là cela peut être plus grave. En effet le fichier Lyrical (dans le dossier pluginsdata) contient tous vos textes. Le jeter c’est effacer tout votre travail. Donc pensez à le copier et le stocker quelque part bien au chaud. Ainsi vous n’aurez qu’à remplacer le fichier corrompu par celui sauvegardé. N’oubliez pas non plus de sauvegarder vos textes dans un fichier texte à part (on ne sait jamais) afin de pouvoir les récupérer en cas de problèmes.
Vous pouvez éditer le fichier data de Lyrical en l’ouvrant. Vous y verrez vos textes si jamais vous avez besoin.

Donc rappelez vous, dans le dossier pluginsdata vous trouverez les fichiers data qui peuvent se corrompre et empêcher le plugins de fonctionner. Ils sont à jeter et a réinitialiser. Ne touchez pas aux fichiers dans plugins.

Voilà conteurs, et ménestrels, poètes ou musiciens, arrangeurs de foule ou orateurs, vous pouvez désormais vous lancer.

Read Full Post »

Le chant rohir

A l’aurore, dans les premieres lueurs
les Rohirrim, fiers cavaliers,
apparurent sur les hauteurs
montés sur leurs fougueux destriers.

L’épée au clair, la lance dressée
de mille feux, ils scintillaient
les bannières claquant
sous le souffle du vent.

Le silence soudain recouvrit la plaine
et l’armée de l’ombre et leur cri de haine

Debout ! Debout ! Cavaliers du Rohan
Que nos lances fendent le vent
que le boucliers résonnent et se fendent
jusqu’a ce que l’ennemi se rende.
Car nulle issue que la victoire
et morts ou victorieux nous serons ce soir.

Debout ! Debout ! Cavaliers !
Au galop ! au galop ! Mes guerriers !

Le cor retentit sur la plaine
repris en choeur par des dizaines
Et grondant comme l’orage
la tempête Rohirric déferla avec rage

Le choc fit éclater mille eclairs
lorsque lances et épées au clair
s’abattirent sur les armures sombres
des guerriers de l’ombre.

Une épaisse brume rose se leva
Et le chant des Rohirrim s’éleva

Devant ces cavaliers furieux
La peur dans les yeux
l’ennemi piétiné, transpercé
se dispersa réduit de plus de la moitié.

C’est ainsi que depuis
le chant Rohir est redouté
plus que la lance et l’épée
plus que l’ombre dans la nuit.

Read Full Post »

Elle émerge des brumes de l’aurore
Surplombant les riches terres du Gondor
Comme une île blanche teintée de rose et d’or
Devant les yeux du voyageur

Quand le soleil irradie les champs de Pelenor
Que ses flots rebondissent sur les remparts
Elle apparaît dans toute sa beauté
Celle qui jadis se nommait
Minas Anor

A midi, telle une épée de perles
Plantée dans le coeur du soleil
Toute ruisselante de lumière
La tour d’Ecthelion étincelle

Fille de Numénor, Minas Tirith
Le coeur d’Anarion en toi palpite
Fille du soleil, Minas Anor
A jamais tu veilles sur le Gondor

Cité du soleil, triste beauté
Qui sur le mont Mudollin t’es drapée
De sept enceintes comme des colliers
Protégeant ton coeur endeuillé

Car même les larmes du souvenir
N’arrivent pas à le faire fleurir
Sans dynastie mais gardant la foi
Tu espères le retour de ton roi.

Ton ame passe la porte de Fen Hollen,
Et dans le vide et le silence
Qui saturent nos sens d’absence,
Elle erre dans les murs du Rath Dinen

Fille de Numénor, Minas Tirith
Le coeur d’Anarion en toi palpite
Fille du soleil, Minas Anor
A jamais tu veilles sur le Gondor

Face à sa silhouette sous la Lune pâle
et la clarté scintillante des étoiles,
Le vertige des siècles nous étreint
Sous la clameur de la gloire des héros défunts

Mais chaque rayon de soleil
Posés sur elle, nous rappelle
Comme les vergers au printemps
Qu’un jour elle sera couronnée de pétales blancs.

Read Full Post »

Augures

Augures

Trois
Triangles
D’oiseaux noirs
Ont traversé
Le ciel
Pâle
Ce matin

Et la rumeur du monde
S’est répandue dans le feuillage
La forêt a frissonné
Long murmure

Elle s’est blottie
Au creux de ses ramures
Imposant le silence
Comme à l’approche de l’hiver

L’aurore abandonne ses couleurs
Pour un épais manteau de brume
Sous lequel les Niphredils
tintent tristement

Lourd
est l’air
Sous l’ombre
De l’archer

Corde
En éveil
Tendue

Même la riche Elanor
Est prête à s’effeuiller
Délaissant sa lumière
renonçant à sa beauté

Sous la caresse écarlate
du couchant
Le seregon en fleur
est comme une brûlure

Les portes de la forêt
Se sont refermées
Même le soleil n’y est plus invité
Car ce n’est pas l’hiver qui vient
Mais la sombre rumeur de l’ennemi

Trois
Triangles
D’oiseaux noirs
Ont traversé
Le ciel
Pâle
Ce matin

Read Full Post »

Souvenirs

Voici une de mes chansons interprétée à la harpe. Elle évoque la forêt dans laquelle j’ai vu le jour.

Durant nombres d’années, j’ai longtemps habité
Sous la vaste voute d’une profonde forêt
Aux arbres millénaires et majestueux
Qui scintillaient sous le soleil de mille feux

Les feuilles vibrant sous le souffle des cieux
Chantaient de merveilleuses épopées lyriques
Teintant les mélodies de leur belle musique
Des couleurs du couchant reflétées par mes yeux.

J’aime le souvenir des automnes chaleureux
Sous les arbres élancés dans les airs langoureux
Les rires et les chants enveloppant le soir
O ma belle forêt que j’aimerai revoir

Là, j’ai vécu, au milieu de la splendeur
Des fleurs et de feuilles tout imprégnée d’odeurs
Dans le royaume voluptueux et divin
Du peuple discret et sacré des elfes sylvains.

Hélas les feuilles couvrent le sol aujourd’hui
Et des hautes cimes ne s’élèvent nul chant
Le ténébreux orages, les éclairs et la pluie
Eclaboussent l’air de lueurs, de cris et de sang

Jadis, nations de musiciens et de poètes
Aujourd’hui armée de guerriers et d’archers
Ils hantent la vieille forêt menacée
Devenue depuis obscure et muette 

Ma belle forêt privée d’aurore

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :